Archives du mot-clé Alimentation

L’été de tous les exploits

Randonnée, sports nautiques, canyoning, cyclotourisme… pour soutenir vos efforts et éviter l’hypoglycémie, rien de tel qu’un bon plat de pâtes !

Avant, pendant et après l’effort physique, la gestion de l’alimentation est essentielle autour de l’effort.

Une alimentation de compétition…

Vous avez prévu une randonnée de plusieurs heures, un circuit à vélo, une balade de kayak en mer, un cours de surf ou un parcours aventure dans les arbres…

  • La veille (ou 8 à 10 h avant), programmez une « pasta party ». Ce rituel convivial, très apprécié des compétiteurs, vous aidera à constituer une bonne réserve d’énergie. Plus notre corps bouge, plus il en consomme. L’organisme la puise dans notre alimentation, en particulier dans les glucides (sucres) qui, transformés en glucose et glycogène, vont fournir aux muscles leur carburant préféré. Votre dîner devra donc comporter 70 % de glucides complexes : riz, pommes de terre, céréales et, bien sûr, pâtes cuites « al dente » pour conserver un index glycémique bas. Ce sera le moment de déguster de savoureuses Linguine au Caviar de tomates aux amandes Saclà, des Conchiglie pentacolore Saclà juste relevés de Pesto alla Genovese ou à l’ail des ours, des Fusilli aux poivrons, courgettes et aubergines fondantes, etc.
  • Le jour même, lors du petit-déjeuner ou du déjeuner, privilégiez aussi ces glucides complexes. Vous veillerez à terminer ces repas au moins deux ou trois heures avant l’activité sportive prévue, car la digestion gêne l’effort. Vous consommerez aussi des sucres assimilés plus rapidement : fruits frais ou secs, biscuits, barres céréalières, etc. Ils éviteront que votre organisme puise trop tôt dans ses réserves énergétiques. L’occasion, pour vous, de goûter à la nouvelle sauce gourmande Poivrons, figues et noisettes Saclà qui accompagne à merveille riz et pâtes.
  • Pendant l’effort, sans attendre d’avoir soif, buvez régulièrement de petites rations d’eau, additionnées par exemple de jus de fruits frais. Prévoyez aussi un en-cas. Evitez les sucreries : elles provoquent un pic puis une chute brutale du taux d’insuline dans le sang. Coup de pompe garanti ! Préférez un sandwich au pain complet ou une tranche de cake aux Tomates séchées par exemple.
  • Après l’effort, pour bien récupérer physiquement, vous vous réhydraterez abondamment et prendrez un repas équilibré, soit 55 à 60 % de glucides, 10 à 15 % de protéines, 25 à 30 % de graisses, sans oublier des légumes ou crudités pour compenser la perte en vitamines et minéraux. Les soupes seront bienvenues : Gaspacho de Sensuale Tomate, minestrone parfumé au pesto ou soupe de légumes liée avec la sauce onctueuse Potiron et parmesan Saclà.

Pour faire le plein d’énergie, toutes nos recettes sur le blog Sacla

FacebookTwitterPinterest