Passion… Basilic

Petite histoire du basilic

A l’origine issu d’Asie et d’Afrique, le basilic, « Ocymum basilium » selon son nom scientifique, est cultivé depuis près de 4 000 ans. De la Perse à la Grèce antique jusqu’aux territoires d’Europe, en passant par l’Amérique et les îles du Sud Pacifique, sa culture s’est répandu, son utilisation reste variée selon les régions.

S’il existe plusieurs variétés de basilic, c’est celui à petites feuilles qui est en général utilisé pour la cuisine, comme par exemple « le petit basilic » ou encore « le basilic grand vert ».

La culture du basilic demande beaucoup de soleil et peu d’eau. Trop de pluie briserait en effet ces plantes délicates et les décolorerait. Le gel les ferait mourir. L’Italie offre des conditions parfaites à sa culture, en combinant des sols sableux, un soleil chaud et une douce brise venue de la mer.

Les graines sont plantées au mois d’avril pour une récolte de juillet à septembre. A ce moment là, les plants ne sont pas complètement coupés, mais simplement effeuillés pour laisser les petites feuilles pousser.

Les vertus du basilic.

Si le basilic est une plante saisonnière, on peut néanmoins en trouver toute l’année, notamment sur les marchés. Son fort parfum anisé et une douce touche épicée en font l’une des herbes les plus aromatiques au monde. Certaines variétés sont aussi caractérisées par une senteur et un goût mentholés. Son parfum intense en fait un parfait compagnon de cuisine (soupe au pistou, sauces).

Le basilic agit naturellement comme un antiparasite. Par son odeur, il éloigne pucerons, mouches et moustiques.

 

FacebookTwitterPinterest

Laisser un commentaire