Passion… Tomate

La découverte de la tomate

La découverte de la tomate remonte à la première moitié du XVIe siècle, lorsque les conquistadors partis d’Espagne ont débarqué en Amérique du Sud et en Amérique centrale.

La culture de la tomate (Lycopersicon esculentum var. cerasiforme) était effectivement déjà répandue au Mexique et au Pérou à la période précolombienne. Dans le Nouveau Monde, les indigènes consommaient couramment des tomates. Les Européens importèrent des plants de tomates sauvages exclusivement à des fins décoratives.
Le succès de la tomate au fil des siècles

Au début du XVIIe siècle, soit plus d’un siècle après avoir été découverte, la tomate n’était pas encore connue en tant que produit comestible. Elle passait en effet pour être aussi toxique que les autres solanacées. En Italie par contre, dès la fin du XVIe siècle, on servait des tomates revenues dans l’huile et assaisonnées de sel. Les premières recettes à base de tomates furent créées dans la région de Naples vers la fin du XVIIe siècle.

Ce n’est qu’à la fin du XVIIIe siècle que la culture de la tomate destinée à la consommation connut un véritable essor en Europe, surtout dans le Sud de la France et en Italie. En 1762, la première technique de conservation de la tomate fut mise au point: il fut constaté que le goût ne s’altérait pas lorsque le fruit préalablement cuit était conservé dans un récipient clos.

Au début du XIXe siècle, la culture de la tomate devint systématique dans les régions d’Europe jouissant d’un climat doux (Italie du Sud, Sud de la France et Espagne), et une partie de la production était exportée vers le nord.
Une tomate par jour…

La tomate est un précieux ami de votre santé.

La reine de la cuisine italienne est considérée par les nutritionnistes comme un élément de base d’une alimentation saine et équilibrée. Pauvre en matière grasse, la tomate est une source importante de vitamines et de minéraux. Dotée de vertus détoxiquantes et régénérantes, elle joue un rôle essentiel pour la santé au quotidien et s’avère bénéfique pour le cœur et les artères.

La tomate est riche en lycopine, un puissant anti-oxydant naturel qui lui donne sa coloration rouge et protège les cellules des attaques des radicaux libres, responsables de nombreuses maladies telles que l’artériosclérose, des affections intestinales et des tumeurs. La lycopine renforce également les fonctions de protection de la peau en stimulant la production de mélanine, une substance essentielle au brunissement de l’épiderme.

Le fruit de l’amour

Avec un brin de mysticisme, des propriétés aphrodisiaques furent attribuées à la tomate. C’est pourquoi les alchimistes du XVIe et du XVIIe siècle l’employèrent pour fabriquer leurs breuvages et potions magiques.

Il n’est donc pas étonnant que, dans diverses langues européennes, des noms évoquant l’amour furent attribués à cette plante potagère venue du Nouveau Monde: pomme d’amour en français, love apple en anglais, Liebesapfel en allemand ou pomo d’oro en italien.

Aujourd’hui, dans toutes les langues sauf en italien, les appellations anciennes ont été remplacées par des substantifs dérivés du mot aztèque original tomate.

La tomate – ses propriétés nutritives

Compte tenu de sa forte teneur en eau, la valeur calorique de la tomate, un fruit par ailleurs riche en vitamines, est naturellement basse (16 kcal par 100 g seulement). C’est donc un aliment parfait en cas de régime.

100 g de tomate fraîche contiennent en moyenne:

  • 93% d’eau
  • 2,9% d’hydrates de carbone
  • 0,2% de matière grasse
  • 1% de protéines
  • 1,8% de fibres alimentaires

La tomate – les principales variétés

Les différentes variétés de tomates sont réparties en tomates de table, tomates pelées et tomates utilisées pour les sauces, jus et purée de tomate.

Les tomates de table ont très peu de pépins, une peau épaisse et une chair ferme. La tomate Cœur de bœuf et la Camone de Sardaigne comptent parmi les variétés les plus appréciées.

Les tomates pelées et celles utilisées dans les sauces pour les pâtes ont peu de pépins, une forme allongée, une pulpe très charnue et une couleur d’un rouge profond. Les San Marzano, les Venusiano et les del piennolo font partie des variétés les plus connues.

Bon nombre de variétés de tomates de forme arrondie et aux arômes puissants sont utilisées pour la fabrication de jus et de purée de tomate, notamment les Petomech et les Tondino.

 

FacebookTwitterPinterest

Laisser un commentaire